Une expo qui a du cheveu