Novembre 2018

Cette année, des manifestations du 25 novembre, Journée internationale de l'élimination des violences faites aux femmes, se font à l'appel du collectif Nous toutes, qui draine bien des énergies. Problème : toutes les organisations signataires ne se sont pas prononcées contre le système prostitutionnel. Les personnes prostituées sont les principales victimes des violences faites aux femmes, mais ces violences ne seront pas dénoncées à cette occasion. Des associations déclarent leur désaccord.

Lire le communiqué de Femmes solidaires

Mais que fait le parquet de Nantes ?

Le parquet de Nantes avait annoncé la lutte contre les violences faites aux femmes comme une de ses priorités. Et pourtant, les victimes restent non écoutées, non protégées. Porter plainte, oui, c'est un début de solution. Mais si on laisse les plaignantes sous la menace de leur agresseur sans que celui-ci soit inquiété, à quoi cela sert-il ?

Des militantes appellent le parquet de Nantes à intervenir plus efficacement.

Des 40 ans collectifs

SOlidarité FemmeS Loire-Atlantique a célébré quarante années de lutte auprès des femmes victimes de violences conjugales ou familiales. Portes ouvertes, débats et spectacles se sont succédés. Des femmes accueillies ont activement participé à la préparation, en créant une exposition, ou en écrivant des textes énergiquement slamés.

En (sa)voir plus

Louises Coquelicots

Le spectacle énergique du Théâtre d'Ici et d'Ailleurs raconte la vie de la pionnière

Louise Michel. Une enseignante, une femme de lettres, une combattante anarchiste qui s'est illustrée dans la Commune de Paris, et une féministe convaincue. En savoir plus.

La Luna, 25 ans de collectif

 

 

 

 

Le collectif d'artistes plasticiennes la Luna a célébré en 2018 ses vingt-cinq années d'existence. Une longévité exemplaire pour une pratique qui suscitait à ces débuts incompréhension et méfiance. Depuis 1993, une suite ininterrompue de créations artistiques partagées avec, et non "pour", les habitant·es des territoires où elles interviennent a assis la crédibilité de leur démarche. Elles traitent des questions politiques de façon poétique, avec douceur et efficacité.

En voir et en savoir plus

Le temps ne fait rien à l'affaire

 

 

 

 

L'exposition Au bout du rouleau... de caisse, réalisée par le comité de Nantes de Femmes Solidaires avec des photographies de Corinne Provost, date de 1998, certes. Mais elle décrit une réalité qui n'a guère changé. Les caissières des grandes surfaces, d'alimentation ou autres, subissent toujours

des mouvements physiques

qui nuisent à leur santé,

des conditions de travail et

des horaires qui rendent

leur vie privée difficile,

un stress qui altère leur équilibre mental.

L'exposition offre un autre regard sur des faits que l'on voit si souvent qu'on ne les remarque plus.

 

Maison des hommes et des techniques - Ateliers et chantiers de Nantes - Île de Nantes