Mur-murs des Lauriers

Les Mur-murs des Lauriers se sont faits entendre amplement à la Cafète. Ils se sont faits voir, comprendre, savourer.

À l'heure où Bellevue devient le Grand Bellevue, l'association Arlène et le collectif de plasticiennes La Luna sont parties ensemble à la rencontre de leurs souvenirs pour "se projeter sur ce nouvel espace de vie qui s'ouvre." Leurs tableaux, œuvres collectives conçues lors d'ateliers sereins, mêlent tissus, broderies, photographies, objets crochetes. Ils nous embarquent dans un Bellevue de poètesses, où la nature transfigure le quartier, pourtant bien reconnaissable. Rayonnant de couleurs, beaux à hypnotiser le regard, ils parlent au cœur et allument la joie. En format agrandi, les tableaux prennent place dans la palissade autour de la place des Lauriers. Les originaux restent jusqu'à novembre en exposition à la Cafète.

En même temps que le vernissage de cette expo, se tenait sur l'espace vert en face de la Cafète, en cours de transformation, une rencontre autour de l'alimentation. Les militant·es de la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) avait recouvert leurs tables d'attirants mets et boissons strictement végétariens. Un but : prouver qu'il n'est pas besoin d'être à la diète pour consommer fruits et légumes. Les recettes se montraient convaincantes, les conseils santé et bien-être aussi.