Bellevue et la concorde

Guidé·es par l'association Motiv'Action, des jeunes en stage de (re)motivation ont traversé Nantes pour découvrir Bellevue. Elles et ils y ont été accueilli·es par des actrices du quartier qui leur ont montré ce que la collaboration pouvait apporter. La visite commença avec la manifestation la plus visible de la consultation et de l'entente interassociatives : la palissade entourant la place des Lauriers en cours de démolition/réfection. Quelques unes de leurs conceptrices ont présenté les panneaux, raconté la réalisation collective, éclairé le pourquoi des matériaux et motifs choisis. Surprise, les panneaux étaient beaux, affirmèrent sincèrement les jeunes. Pas de collages ou gribouillages approximatifs mais des œuvres construites, soignées, signifiantes, cela les étonnait de la part d'amatrices.

Plus stimulant encore : certaines des participantes concernées étaient des jeunes, comme elles et eux, non préparées à l'expression artistique, ayant mis en œuvre avec enthousiasme des compétences qu'elles ignoraient posséder ou qu'elles osaient rarement exercer. En suivant la signalétique au sol faite par Arlène et La Luna, on arriva à la Cafète. Qu'elle ait été peinte et décorée par des jeunes adhérentes de Style  Alpaga, sous la direction d'une plasticienne, donna une nouvelle preuve que tout·e jeune peut participer à une création artistique, quand bien elle ou il ne s'est jamais considér·e comme un·e artiste. Vint ensuite un passage par l'association Arlène, dont la tapisserie collective représentant le quartier a inspiré l'admiration. Il est donc possible de mettre en commun ses propres goûts, ses propres dons, ses propres faiblesses pour réaliser une œuvre qui ne servira pas à exalter son propre ego mais la communication avec autrui, la révélation de ressentis partagés méconnus, vécus dans le plaisir. Un goûter à Style Alpaga clôtura le parcours. Les jeunes accueilli·es y firent part de leurs impressions. Elles et ils avaient vécu une visite encourageante, qui révélait des possibles d'avenir moins gris.